Posted by Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Votre voiture par grands froids

Il reste encore quelques jours de froid de prévus à la météo. Février est souvent un mois frisquet et il peut engendrer des difficultés aux propriétaires de voitures par temps froids. Cet article est la suite de celui de janvier, où il a été surtout question de survoltage de votre batterie (boostage) quand la voiture ne démarre pas par grands froids. Il n’y a pas que la batterie qui peut être affectée par des températures sibériennes. D’autres parties de votre véhicule sont sensibles à la baisse du thermomètre.

Le froid et la pression des pneus

Oui, nous le savons que notre discours est répétitif mais go ! On le dit encore : en tout temps, vous devez vérifier la pression de vos pneus. Plusieurs personnes continuent de fonctionner comme si, lors de la permutation des pneus, 2 fois par année, le pneumatique allait conserver son air stable pour toute la durée du changement ! La température extérieure fait fluctuer la pression de vos pneus. Ainsi, pendant la saison hivernale, plus il fait froid et plus la pression de vos pneus va chuter. Avant la pandémie, on vous conseillait de vérifier la pression de vos pneus à chaque plein d’essence. Ça demeure semblable si vous utilisez autant votre auto. Toutefois, pour ceux en télé travail, faites-le une fois par mois environ.

Pour toutes informations concernant la pression d’air à maintenir dans vos pneus, il est possible de regarder dans la portière ou encore dans la trappe à essence.

Le froid et le niveau d’essence

Il semble que de générations en générations au Québec, l’information sur le niveau d’essence à garder haut en période de froid ait circulée ! S’il fait froid, garder le niveau d’essence à plus de la moitié. Si le niveau est plus bas, cela peut engendrer une condensation d’eau dans le réservoir et qui dit eau en hiver, dit glace car ça gèle ! Si de la glace passe dans le moteur, cela peut l’étouffer, ce qui n’est vraiment pas souhaitable.

Bonne chose pour l’auto, un garage chauffé en hiver ?

Quel confort que de posséder un garage chauffé l’hiver ! Vous embarquez dans votre véhicule sans avoir à déneiger ou déglacer quoique ce soit et en plus, il fait chaud ! Votre véhicule toutefois, peut en subir de mauvaises conséquences. Quand on lui fait « vivre » un changement subit de température, de la condensation peut survenir dans le réservoir à essence. Malheureusement pour la carrosserie, les changements de température peuvent causer de la rouille. On vous recommande un traitement anti rouille de façon régulière afin de contrer ce fâcheux problème.

Portes et serrures par grands froids

Si vous avez une porte coincée par la glace dans la portière ou encore si votre serrure est gelée, un lubrifiant à base de silicone est tout à fait adapté pour prévenir le problème. Il vous suffit d’en apposer sur la bande caoutchouc de chacune des portes et à l’intérieur des serrures.
Pour être certain de ne jamais vous retrouver avec toutes les serrures gelées, garder à sa portée un dégivrant à serrure est une excellente idée !
Les essuie-glaces d’hiver

Garder votre pare-brise propre est une garantie de sécurité. Vous devez toujours avoir la meilleure des visibilités possibles quand vous conduisez. Il est donc essentiel de changer vos essuie-glaces en fonction de la saison.

En hiver, il est conseillé de toujours bien vérifier s’ils ne sont pas collés sur le pare-brise avant de prendre le volant. La glace ou la neige peuvent parfois les maintenir coincés. Nous seulement cela peut être dangereux sur la route mais en plus, vous risquez de faire sauter le moteur de vos essuie-glaces.
Enfin, avant d’arrêter le moteur, rendu à destination, assurez-vous que les essuie-glaces sont bien à leur position de départ, en arrêt. Car s’il tombe une grosse bordée de neige sur la voiture d’ici à ce que vous la réutilisiez, vous risquez encore une fois de faire sauter le moteur s’il force contre le poids de la neige !

Vibration dans les roues causée par la neige

Quand il tombe beaucoup de neige, il est possible qu’une quantité se faufile à l’intérieur des roues. Cela engendre une forte vibration vraiment très désagréable, à une certaine vitesse. Dans un tel cas, vous pouvez débuter par enlever la neige accessible avec vos mains. Si jamais vous n’y arrivez pas, il nous fera plaisir de vous aider, chez Létourno service de pneu et mécanique de Québec.

Soyez prudents pendant l’hiver car la chaussée est souvent incertaine !

Tags:

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *