Posted by Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Les freins

Fin juillet et on vous parle des freins alors que la période recommandée pour les faire vérifier est à l’automne ? Oui ! Ça va vous laisser tout le temps nécessaire, après vos vacances, pour prendre rendez-vous chez Létourno service de pneus et mécanique de Québec. Pourquoi l’automne et le printemps sont les meilleures périodes pour la vérification des freins ? À l’automne, on en profite pour préparer le véhicule pour l’hiver. Au printemps, on nettoie le système mécanique de freinage qui peut avoir accumulé des débris de sable ou de calcium. Ces substances étant très abrasives, cela favorise l’usure prématurée des freins. Il est essentiel de faire cette intervention pour « prévenir plutôt que guérir ». On sait qu’une facture de freins usés peut être assez salée.

La sécurité avant tout

Quelles sont les deux pièces de votre voiture qui sont les plus garantes de votre sécurité, selon vous ?

La première partie de votre véhicule qui est importante concernant votre sécurité se situe au niveau des pneus puisque c’est le contact entre la chaussée et vous.

La deuxième partie mécanique, ce sont les freins qui à eux seuls, représentent non moins de 40% des visites au garage pour réparation ! La meilleure façon de ne pas se retrouver dans ce 40 % est de nous demander, chez Létourno service de pneus et mécanique de Québec, de faire la vérification mécanique biannuellement.

Comment fonctionne les freins ?

Au départ, il y avait les freins à tambour. Ce que l’on appelle tambour est en fait une cloche au quelle se rattache deux chaussures, des ressorts et un piston. Le freinage s’effectue lorsque le conducteur actionne les chaussures, par la pédale de freins. Surtout placé sur l’arrière du véhicule, on constatait souvent des freins qui bloquaient de sorte que les progrès technologiques ont permis d’enlever les voitures avec ce type de frein du marché. Le frein à disque est maintenant celui qui est courant. La mécanique de ce type de frein est vraiment très simple : Lorsque la pédale de frein est enclenchée, la pression appliquée par l’étrier des plaquettes sur le disque provoque le ralentissement et l’arrêt du véhicule, selon la pression générée. Si on parle scientifiquement, au niveau de la physique, il existe deux types d’énergie de freinage : D’abord, il y a l’énergie calorique (production de la chaleur par frottement) et l’énergie cinétique (mouvement du véhicule lorsque l’on presse le frein).

Les facteurs nuisibles aux freins

Plus vous allez parcourir de km, plus vous utilisez vos freines et plus cela les use. Cela va de soi qu’il y a usure à l’utilisation. Toutefois, d’autres facteurs entrent en ligne de compte sur la vie d’un frein. Les gens qui adoptent une conduite plus sportive, qui accélèrent et freinent souvent, verront leurs freins s’user prématurément. Pour ceux qui utilisent régulièrement une remorque ou partent en voyage avec une roulotte, ils verront aussi une usure plus rapide.

Le télétravail qui prévaut depuis maintenant plus de 2 ans, fait en sorte que plusieurs travailleurs n’ont plus à utiliser autant leur voiture. Oui, il y a une belle économie à faire avec l’essence en hausse mais d’un autre côté, un véhicule qui ne roule pas suffisamment, cela va

aussi engendrer une usure des freins. Chez Létourno service de pneus et mécanique de Québec, nous vous conseillons de prévoir quelques sorties par semaine, quand même assez longues. Une voiture immobile s’use plus rapidement que si elle est utilisée fréquemment malheureusement.

Les grands froids de l’hiver canadien occasionnent aussi des soucis pour les freins. Le calcium répandu sur les chemins agit comme une colle sur le frein. Cela occasionne de la rouille et de la corrosion. Aussi, il est fréquent en hiver d’observer de grandes fluctuations des températures, passant de précipitations liquides à solides. Cela n’est pas bon pour le système mécanique de freinage. Pour ceux qui laissent leur voiture pendant l’hiver dans un stationnement, le phénomène de « chaud-froid » entraîne aussi ce problème. Les stationnements sous-terrain demeurent toujours avec un haut taux d’humidité.

C’est la mobilité des plaquettes de freines qui est attaquée par la corrosion. Elles ne sont pas en mesure de reprendre la position originale quand on freine lorsqu’elles sont usées. La position dans laquelle elle reste figée, provoque un frottement directement sur le disque, qui s’use ainsi prématurément.

Comment savoir si nos freins sont usés ?

Idéalement, vous viendrez faire vérifier vos freins 2 fois par année et nous serons en mesure de vous mettre au courant de l’état de vos freins.

Des freins usés, ne passent pas inaperçus de toute façon. Vous vous en rendrez compte car c’est très perceptible :

-Vous entendez un crissement ou un frottement lors du freinage

-La pédale de frein est plus raide et il y a un ralentissement du temps de réaction

-La voiture vibre quand vous appuyez sur le frein

-Le véhicule tire d’un côté quand vous freinez

Si vous constatez l’un de ces problèmes, il nous sera facile, chez Létourno service de pneu et mécanique de Québec, de déterminer la cause de votre bris mécanique. On parlera peut-être d’une fuite, d’une défectuosité d’un des disques, d’une usure anormale des plaquettes, d’air dans le système hydraulique ou encore d’une simple accumulation de débris.

Le frein à main ou de stationnement

On rencontre aujourd’hui sur les routes, deux sortes de frein de stationnement : Le frein à main et le freinage de service par pédale. Pour la main, c’est du côté droit à la hauteur du conducteur, et pour la pédale à frein, on utilise le pied à gauche du conducteur.

Le frein à main est appelé aussi, frein de parking car il est très utile à conserver la voiture immobile dans un stationnement qui se retrouve dans une côte. On peut utiliser ce frein aussi en urgence, comme frein de secours, advenant le cas où les freins sont dysfonctionnels. Certains conducteurs moins habiles, aiment bien enclencher le frein en main lorsqu’ils attendent à une lumière dans une pente, pour leur éviter de reculer quand ils démarrent. Il faut éviter de l’utiliser pour tourner sur la glace toutefois.

Le frein à mains est en connexion directe avec les roues arrière. Ainsi, on parle du même système mécanique de freinage que l’automobile possède. La seule pièce qui diffère est le câble qui relie le levier aux freins. Pensez à l’activer le plus possible pour ne pas qu’il rouille ou coince.

Tags:

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *