Posted by Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Toujours conserver la pression adéquate de vos pneus

Vous savez déjà que la pression des pneus est essentielle à la sécurité de votre véhicule. Mais saviez-vous que la majorité des refus des constructeurs à honorer leur garantie est due à une mauvaise pression des pneus ? De plus, lorsque la pression d’air est adéquate, vos pneus s’usent moins vite et vous épargnez sur le carburant.  Il n’y a donc pas de risque à prendre, ni pour votre vie ni pour votre portefeuille. Lisez bien les conseils suivants afin de vous conscientiser au bon entretien de vos pneus.

La pression de l’air, c’est quoi ?

La pression des pneus est bien entendu, la mesure de la quantité d’air ou d’azote qui se retrouve dans les pneus, en livres par pouce carré. La pression de l’air se mesure à l’aide d’un manomètre.

Avec une différence de seulement 3 livres d’air, le pneu surchauffe et la lumière de capteur de pression allume sur votre tableau de bord.

Pour être en règle sur la pression d’air qu’il doit y avoir dans un pneu, vous devez regarder les indications, soit sur la porte de votre véhicule ou encore dans la trappe à essence, et non pas les indices présents sur le pneu.

Les pneus peuvent sembler sans grand besoin d’attention et la plupart des conducteurs ont la manie de les oublier. Dans plusieurs de nos précédents articles, nous avons mentionné l’importance d’avoir en sa possession, des pneus en bon état. La pression du pneu joue aussi un rôle prépondérant pour la sécurité des passagers. Une pression de pneu inadéquate peut compromettre un virage, empêcher de bien freiner et occasionner des problèmes de stabilité.

La température extérieure fait fluctuer la pression des pneus. Par temps froid, on constate une perte entre une livre et deux livres d’air par mois. Quand il fait chaud, la perte peut être bien au-delà. Les changements d’altitude font aussi varier la pression de l’air. On suggère ainsi de vérifier la pression de l’air au maximum, à tous les mois. Idéalement, cette procédure devrait être effectuée à chaque remplissage de carburant.

Pression trop élevée versus trop faible

Si la pression est trop élevée, le pneu adhérera beaucoup moins au sol. Il va rebondir sur la route. Non seulement vous éprouverez des difficultés dans la conduite, mais vous ressentirez un grand inconfort.

Pour une pression trop faible, c’est l’effet inverse qui se produit : le pneu s’écrase sur la route. Une trop grande surface adhère au sol. Le pneu va alors bien évidemment s’user plus rapidement, mais il y a aussi possibilité qu’il surchauffe. Les risques d’accident deviennent accentués. Si vous entendez vos pneus crisser lorsque vous effectuez un virage, fort à parier qu’il s’agit d’un problème causé par un manque d’air dans le pneu.

Comment vérifier la pression du pneu ?

Le pneu doit être froid pour en prendre la mesure de l’air, c’est-à-dire avant de faire de la route ou 3 heures après. Vous devrez utiliser un manomètre de bonne qualité. Vous insérez la jauge sur la tige du pneu et pressez fermement afin de lire la mesure.

Azote ou air comprimé ?

Depuis 5 ou 6 ans, il est possible de remplir le pneu avec de l’azote. Cela permet de garder la pression de l’air plus stable dans le pneu.  L’air est constitué de 79 % d’azote. Un pneu gonflé à l’azote est un pneu dont on a enlevé l’oxygène. On recommande ce gaz pour les gens qui font de grandes distances ou pour ceux qui sont plus négligents à vérifier l’air de leur pneu.

Tags:

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *