Publié par Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Les types de transmissions

Il sera question ici des différentes sortes de transmission existant dans la technologie mécanique actuelle. Les voitures à transmission manuelle disponibles sur le marché sont en déclin, on le sait. Bientôt, elle sera mise de côté par les manufacturiers. Cela s’explique par la performance accrue des voitures à transmission automatique et à la lassitude des conducteurs, de devoir faire l’effort de conduire avec une troisième pédale. Chez Letourno Service de pneu et mécanique de Québec, nous sommes en mesure de fournir le service de maintien et de réparation de votre transmission, quelle qu’elle soit.

À quoi sert une transmission

La mécanique de la transmission de votre véhicule permet de déplacer la puissance de rotation créée par le moteur, sur les roues. La transmission maintien la force adéquate de la puissance de rotation, selon la vitesse requise lors du déplacement de la voiture.

La transmission manuelle

Il ne restait, il y a un an, qu’une dizaine de modèles de voitures neuves avec la mécanique manuelle de disponibles dans différentes marques de véhicules.

On l’appelle aussi boîte de vitesse manuelle. À la différence de la transmission automatique, on retrouve un embrayage qui demande une action de la part du conducteur, par une pédale au pied et un bâton de vitesse, pour permettre le changement d’engrenage.

Lors que le conducteur pèse sur la pédale d’embrayage, cela permet de bloquer la transmission afin que l’engrenage puisse se déplacer sans occasionner de bris à la transmission.  En fait, la transmission manuelle se résumerait en une série d’engrenages qui se déplacent, par l’action du conducteur.

Pour conduire manuellement, cela demande plus de pratique car la conduite est plus complexe.

La transmission automatique

La transmission automatique est apparue dans les années 40.

La seule action que doit poser le conducteur, est de sélectionner le bras de vitesse à la bonne position : D (drive), pour conduite droit; R (reverse), pour reculer; P (park) pour stationner et N (neutral) pour mettre le véhicule en position neutre.

Les deux types de transmission manuelle disponibles sur le marché

Rares sont les gens qui savent qu’il n’existe pas qu’une seule sorte de transmission automatique.

Il existe la transmission à variation continue ou CVT et la boîte automatique à double embrayage.

La transmission à variation continue (CVT)

On retrouve cette transmission principalement sur les voitures hybrides. Le principal avantage est l’économie de carburant.

La principale différence entre cette transmission et la deuxième est qu’elle ne possède pas de roue dentelée. Pour remplacer cet engrenage, elle est composée de deux poulies variables liées entre elles par une courroie ou une chaîne.

L’une des poulies est considérée « variable » car elle peut changer sa distance par rapport à l’autre poulie. Une des deux poulies est rattachée directement au moteur alors que la deuxième se retrouve liée au système d’entraînement.

La transmission à double embrayage

Le conducteur qui désire de la performance optera pour ce choix de transmission. Alors que la CVT entraîne une augmentation de vitesse douce et régulière, la boîte automatique à double embrayage permet une accélération rapide et sans coupure.

Entretien de votre transmission

Dans le prochain article, il sera question de l’entretien de votre transmission. D’ici votre lecture, n’oubliez pas que chez Letourno Service de pneu et mécanique de Québec, nous sommes disponibles pour vous conseiller, vous mettre en garde, maintenir et réparer votre véhicule pour tous bris mécaniques.

Tags: