Posted by Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Le système de refroidissement en plein hiver

Les Québécois sont obligés d’affronter la saison hivernale avec toutes les variantes climatiques qu’elle apporte. Le vent, le froid, la glace, la neige, les tempêtes, le verglas… Comme nous ne savons jamais ce qui nous attend comme météo, il est de première importance de veiller à un entretien minutieux de notre véhicule automobile pour se mouvoir en toute sécurité. Ce n’est pas le bon moment, alors qu’il fait -38 degrés Celsius avec le facteur vent, que la voiture nous lâche sur l’autoroute. Il peut arriver de multiples avaries l’hiver : la batterie peut être à plat, de l’eau peut se retrouver dans l’essence ou la chaleur ne monte plus dans l’habitacle… Une partie mécanique dont nous avons tendance à oublier l’hiver, c’est le système de refroidissement. Pourtant, il est la deuxième cause de panne automobile, après un problème de pneus.

Système de refroidissement : problème possible même en hiver ?

Il nous est fréquent, chez Létourno service de pneu et mécanique de Québec, de devoir expliquer à nos clients pourquoi le système de refroidissement peut être un problème majeur en hiver. Les gens ont encore tendance à croire que la température froide va refroidir le moteur. Malheureusement, la température ambiante ne contribue pas à régler celle du moteur. Il faut ainsi dire que de nombreuses explosions ont lieu dans le moteur quand le véhicule fonctionne. La chaleur devient tellement extrême que si elle n’est pas contrôlée, il y a un risque que le moteur explose lui-même ! Le système de refroidissement est la partie mécanique qui permet ce contrôle de la température. C’est en faisant circuler des liquides de refroidissement qui passent par le moteur pour se transporter ensuite dans le radiateur (pièce maitresse du système de refroidissement), que l’air qui ressort dans l’habitacle de l’automobile est de température adéquate. Manquer de chaleur dans l’habitacle est du la plupart du temps, à un problème au niveau du système de refroidissement.

Au départ, le liquide de refroidissement s’écoule dans le radiateur pour envoyer la chaleur aux petites ailes du moteur. La pompe à eau assure la bonne circulation du liquide dans l’ensemble du système ainsi que dans ce qu’on appelle, le noyau de chauffage. On retrouve ce dernier sous le tableau de bord. Ce sont les boutons de commande de la température de l’habitacle sur le tableau de bord qui permettent de réguler la température dans le compartiment du moteur. Ainsi, si le bouton de température chaude est actionné, la soupape de l’air chaud est alors ouverte pour laisser circuler cet air. Si le conducteur désire au contraire, de l’air frais, on observe une fermeture de la vanne de circulation du liquide et est ainsi envoyé dans l’habitacle, de l’air froid. Toutefois, nombreux sont les gens qui confondent ce contrôle de la température dans l’habitacle avec le thermostat du moteur. Ces deux éléments mécaniques sont complètement indépendants l’un de l’autre. Tant que le moteur est froid, le thermostat demeure fermé. Il ne va s’ouvrir que lorsque le moteur atteint une température prédéterminée. C’est ce même thermostat qui régule la quantité de liquide circulant dans les différentes parties mécaniques du système. Quand la température du moteur est trop froide, on constate alors une surconsommation de carburant et l’émission d’éléments polluants. Au contraire, si le moteur surchauffe, il est à risque de sauter. Quand il y a surchauffe du moteur, le conducteur est avisé par le voyant lumineux de son tableau de bord,

Entretien du système de refroidissement

L’entretien du système de refroidissement est réservé aux spécialistes car il exige des outils particuliers et une excellente connaissance de la mécanique automobile. Ne tentez pas de le faire vous-mêmes et laissez plutôt l’intervention entre les mains des mécaniciens consciencieux de Létourno service de pneu et mécanique de Québec. Nous nous assurons de faire les inspections préventives, le nettoyage du système et les vidanges des liquides dans les délais mentionnés dans les manuels des fabricants. Idéalement, nous vous conseillons de demander une vérification une fois l’an.

À l’origine, on retrouvait les liquides de refroidissement de couleur vert foncé alors qu’aujourd’hui les formules portent plus sur les teintes de rouille.

Nous souhaitons que cet article vous ait convaincus de l’importance de l’entretien du système de refroidissement.

Comme c’est l’hiver, soyez prudents sur les routes !

Tags:

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *