Posted by Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Il y a longtemps que vous avez pensé à vos freins ?

La période recommandée pour l’entretien des freins arrive à grands pas. Nous conseillons de faire vérifier l’état de vos freins à l’automne, afin d’être bien préparé pour l’hiver. Idéalement, cet entretien préventif devrait être fait à deux moments dans l’année, soit au printemps et à l’automne. L’hiver québécois est dur pour les freins avec l’excès de calcium et il faut entamer cette saison en prenant les précautions nécessaires. Malheureusement, la majorité des conducteurs ne prennent pas cette disposition et viennent nous consulter uniquement lors de problèmes. Il en coûte alors plus d’argent, pour la réparation que les frais occasionnés pour l’entretien, et sans le savoir, la personne met souvent sa vie et celle de ses passagers en péril.

Les freins et les pneus sont les pièces les plus importantes au niveau de la sécurité de votre véhicule. Selon les statistiques, 40 % des problèmes mécaniques proviendraient des freins. Et pourtant, le message ne semble pas passer auprès des conducteurs. Il serait plus rentable à long terme, de faire l’entretien recommandé plutôt que de débourser la réparation lors de bris causés par la négligence.

Le fonctionnement des freins

Puisque la plupart des freins sont à disque sur les voitures actuelles, nous ne traiterons pas des freins à tambour.

Le principe demeure assez simple : lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein, l’étrier des plaquettes applique une forte pression sur le disque afin de pouvoir ralentir le véhicule. On dénote deux sortes d’énergie : l’énergie cinétique qui est attribuable au mouvement et l’énergie calorique puisque l’opération de freinage produit une énorme quantité de chaleur lors du frottement des pièces.

Le liquide de frein, dont le niveau doit être vérifié régulièrement, actionne dans l’étrier, les pistons. Cela permet au véhicule de s’arrêter. On suggère de faire la vérification du liquide aux trois mois. Si vous constatez que le liquide est bas, il est possible que ce soit causé par les plaquettes usées ou par une fuite dans le système de freinage. Vous devez venir nous consulter le plus rapidement possible si vous constatez un niveau trop bas. Pour le changement complet du liquide, vous devez le faire aux deux ans ou aux 50 000 km afin d’en conserver la qualité.

La durée de vie de vos freins est conditionnelle aux kilométrages parcourus, aux conditions de conduite et au style de conduite. Attendez-vous à une usure plus rapide si vous utilisez régulièrement votre voiture comme remorque ou si vous êtes un conducteur qualifié de sportif.

Comment mentionné précédemment, l’hiver apporte souvent des difficultés au niveau des freins. Le calcium favorise la corrosion sur les pièces. Les écarts fréquents et extrêmes de degrés ainsi que l’humidité occasionnent aussi une augmentation de la rouille et contrevient à la mobilité du système de freinage. Il est de première importance que les plaquettes demeurent mobiles afin de reprendre leur position initiale suivant le freinage. Si tel n’est pas le cas, les plaquettes exercent un frottement continuel sur le disque, qui usera prématurément.

Quels sont les symptômes de freins usés ?

Idéalement, il ne faudrait pas attendre que surgissent les problèmes pour venir nous consulter concernant vos freins, car il arrive que des freins soient usés sans que vous ne vous en rendiez compte.

Toutefois, des symptômes très perceptibles peuvent vous indiquer qu’il est plus que temps de faire une visite chez Letourno Service de pneu et mécanique :

-Vos freins prennent un plus grand laps de temps pour répondre. La pédale est plus dure.

-Vous entendez un crissement lorsque vous appuyez sur les freins.

-Vous ressentez une vibration en freinant.

-Les freins situés à l’avant du véhicule grognent.

-La voiture tend à tirer d’un côté lors de l’opération de freinage.

Selon le symptôme, il peut s’agir de différentes causes : usure inégale ou complète des plaquettes, disque défectueux, air ou fuite dans le système hydraulique, plaquettes ou garnitures sales ou problème possible dans le servo frein.

Le frein de stationnement

Maintenant que nous en connaissons plus sur le système de freinage de service (dont l’enclenchement est la pédale) de votre voiture, attardons-nous sur le deuxième : le frein à main. Comme il est su, il est commandé par la main ou encore en pédale, actionnée par le pied. Quand il est actionné par les mains, on le retrouve en levier entre le banc du conducteur et celui du passager. Ce frein se veut celui de secours, que l’on actionne en cas de dysfonction du frein de service. On l’appelle aussi le frein de parking. L’objectif de ce frein est d’immobiliser la voiture entièrement surtout quand on stationne dans une côte. Il ne doit pas être utilisé pour ralentir la voiture pour le plaisir mais bien en cas de secours uniquement.

Parfois, pour certaines personnes moins habiles, il peut être utilisé, pour une voiture à transmission manuelle, afin d’empêcher de partir à reculons, dans un démarrage en pente. Ça permet d’éviter bien des angoisses !

Habituellement, le frein de stationnement se retrouve sur les roues arrière de la voiture. Les mêmes pièces du système de freinage sont actionnées mais avec l’aide d’un câble puisque l’utilisation est moins fréquente. Le frein à main permet de bloquer complètement la rotation des roues.

Le meilleur conseil que nous pouvons vous prodiguer pour vous assurer le bon fonctionnement du frein de stationnement est d’en faire usage le plus souvent possible. S’il n’est pas utilisé, il devient sujet à la corrosion et il pourra alors coincer lors de son utilisation.

Tags:

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *