Publié par Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Mécanique automobile et grands froids

Le légendaire Farmer’s Almanach l’a prédit : l’hiver sera plus froid qu’à la normal au Québec en 2019. Les prévisions sont calculées par des mathématiciens et des astronomes. Ainsi, l’Almanach ne se trompe que trop rarement. Ainsi, il fera froid, et pour vous, et pour votre voiture. Il est essentiel de prendre certaines précautions, par temps froid, pour vous assurer un bon fonctionnement mécanique de votre véhicule. Voici les conseils qui proviennent du CAA, pour que votre voiture démarre de façon autonome lors de nos grands froids sibériens.

La batterie et le froid

Pour ne pas prendre de chance, nous vous conseillons de venir nous voir, chez Letourno Service de pneu et mécanique de Québec, pour faire la vérification de la puissance de votre batterie. Il est possible qu’elle soit à changer et cela fera toute la différence, les matins de -38 degrés Celsius avec le facteur vent !

La batterie est la partie de la voiture qui donne la charge au moteur pour qu’il démarre. Lorsqu’il fait froid, on estime qu’elle peut perdre jusqu’à 25 % de sa capacité.

Le démarrage lors de grands froids : moment critique et stressant pour certains

On conseille de la solliciter le moins possible pendant que vous tentez de démarrer la voiture.

Ainsi, pour aider à réussir un démarrage au premier coup : assurez-vous que tout ce qui sollicite la batterie est éteint : les lumières, la radio et le chauffage. Pesez sur la pédale à essence au trois quart puis tournez la clef dans la serrure pour un maximum de temps de 10 secondes. Ne vous laissez pas tenter à essayer plus longtemps car cela pourrait occasionner des bris mécaniques importants. Il vous sera possible de recommencer la manœuvre jusqu’à 4 fois. Avant de vous renoncer. Encore une fois, ne tentez plus de 4 fois pour ne pas risquer d’endommager des pièces de votre véhicule. Vous ne désirez surtout pas ajouter une facture salée de réparation mécanique à votre malheur. Au point où vous en êtes, il est maintenant temps de communiquer avec le CAA ou de faire un survoltage.

Comment faire un survoltage ?

La majorité des gens croient que faire un survoltage est une manœuvre inoffensive. Sachez que ce n’est pas le cas. Chez letourno service de pneu et mécanique de Québec, nous mettons nos clients en garde, de bien respecter les étapes recommandées.

Avant toute chose, vous pouvez vous assurer que ce qui sollicite la batterie est toujours éteint : Radio, lumières et chauffage.

La voiture qui va « booster » l’autre reste en marche. C’est grâce à la puissance de sa batterie que vous pourrez faire démarrer votre voiture. Vous avez bien compris que vous utilisez la batterie du véhicule qui fonctionne, en batterie de secours. Vous devez placer d’abord la borne positive et la mise à terre (la borne négative) sur une des deux batteries (peu importe). Par la suite, vous installer la borne positive sur l’autre mais vous agrippez la borne négative à un autre endroit sur la voiture. Faites attention à ne pas créer des étincelles. On sait que feu et voiture à essence ne font pas bon ménage.

Démarrer la voiture en arrêt

Une fois complété, retirer tout de la même façon que mentionné précédemment.

Roulez au moins un bon 10 minutes avec la voiture qui ne démarrait pas, afin de laisser le temps à la batterie morte, de se recharger suffisamment.

La pression des pneus et le froid

Vous allez peut-être trouver que nous nous répétons mais en tout temps, vous devez vous assurer d’une pression adéquate de vos pneumatiques. Par temps froid, lorsque le thermostat descend, automatiquement la pression de l’air dans vos pneus va aussi chuter. Vous devez ainsi être rigoureux sur la vérification de l’air dans vos pneus. La température fluctuant beaucoup, soyez constant et imposez-vous une discipline de vérification au minimum, à chaque plein d’essence.

Pour connaître les informations relatives à la pression de l’air de vos pneus, vous n’avez qu’à regarder dans la portière ou encore dans la trappe à essence.

Niveau d’essence et temps froid

Il est connu de tous de conserver la jauge à essence dans le haut quand il fait froid. Idéalement, ne jamais baisser en bas de la moitié du réservoir à essence. Lorsque le niveau d’essence est bas, cela créé une condensation d’eau. Cette eau peut ainsi gelé et faire étouffer le moteur.

Garage chauffé pendant l’hiver

Pour votre confort personnel, c’est le pied, un garage chauffé en hiver ! Par contre, il en a va autrement pour votre voiture. Des changements drastiques de température augmentent le risque accru de condensation dans le réservoir à essence. On remarque aussi, plus de corrosion sur les voitures qui passent du chaud au froid pendant la période hivernale. Cela favorise la rouille. Ainsi, il est vraiment recommandé de faire un traitement antirouille régulièrement et bien entendu, de garder le réservoir à essence le plus plein possible.

Les essuie-glaces et le froid

Qui dit visibilité en conduite, dit sécurité. Assurez-vous que vous possédez les essuie-glaces qui conviennent à la saison. Avant de prendre le volant, toujours vérifier s’ils ne sont pas coincés dans la neige ou figés par la glace sur le pare-brise et qu’ils adhèrent bien à la vitre.

Autre point primordial : Toujours porter attention en arrêtant le moteur du véhicule, que les essuie-glaces sont bel et bien en mode arrêt. Vous ne savez pas, quand vous reprendrez la voiture, s’il aura neigé ou si les essuie-glaces seront coincés par la glace et vous risquez ainsi, de faire sauter le moteur si les essuie-glaces sont en fonction.

Les serrures et les portes par temps froid

Afin de prévenir une porte coincée par la glace ou une serrure gelée, vous pouvez utiliser un lubrifiant à base de silicone sur la bande en caoutchouc de chacune des portes et à l’intérieur des serrures.

Pour éviter de vous retrouver sur des serrures gelés, l’idéal est d’avoir du dégivrant à serrure à portée de main.

Bordée de neige et vibration dans la roue

Il arrive, lors de bordée de neige, que la roue devienne remplie de neige. Cela provoque une vibration désagréable, lorsque l’on roule à une certaine vitesse. Si cela se produit, essayer d’abord d’enlever la neige à la main. Si jamais rien n’y fait, nous vous invitons à venir nous voir chez Létourno Service de pneus et mécanique de Québec, afin de remédier à votre problème.

Soyez prudents beau temps mauvais temps, pendant l’hiver ! La route peut jouer des tours !

Tags: