Publié par Marie-Hélène Bouchard Plus de connaissances

Pression de pneu

Que ce soit par Létourno Service de pneu et mécanique de Québec ou encore ailleurs, vous avez beaucoup entendu parler de l’importance de la pression des pneus pour la sécurité de votre voiture. Toutefois, peu de gens savent que la grande majorité des refus des constructeurs de pneus à respecter leur garantie, est due à une mauvaise pression des pneus. Le saviez-vous ? Aussi, on remarque moins d’usure sur les pneus et une épargne de carburant lors que les pneus contiennent la quantité d’air requise. Ainsi, tant pour votre portefeuille que pour votre sécurité, il n’y a pas de risque à prendre. Chez Létourno Service de pneus et mécanique de Québec, il nous fait plaisir de vous donner les conseils suivants pour vous conscientiser sur le meilleur entretien de pneu.

Qu’est-ce que c’est au juste la pression de l’air dans un pneu ?

Lorsque l’on parle de pression de pneus, on entend, bien évidemment, la mesure de la quantité d’air ou encore d’azote contenu dans les pneumatiques. Le résultat de la mesure est en livre par pouce carré. L’outil pour mesurer la pression de l’air est un manomètre.

On pourrait croire à tort, que le pneu n’a pas besoin de trop d’attention à part pour faire les changements au printemps et à l’automne. La plupart des conducteurs ont tendance à faire poser les pneus et ne plus s’en soucier qu’à 2 saisons suivantes. Chez Létourno Service de pneu et Mécanique de Québec, nous ne cessons de répéter l’importance de conduire sur la route avec des pneus en bon état mais la pression des pneus, jour un rôle tout aussi important pour votre sécurité. Si la pression de vos pneus n’est pas adéquate, cela peut compromettre le freinage, vous restreindre dans un virage et même jouer au niveau de la stabilité de votre véhicule.

Température et pression des pneus

Dame nature joue un rôle prépondérant sur la pression des pneus puisqu’elle la fait fluctuer. En hiver, par temps froid, on peut observer un déficit de 1 à 2 livres d’air par mois. En été, la perte peut être encore plus considérable. Les fluctuations au niveau de l’altitude peuvent aussi influencer la pression des pneus. Ainsi, chez Pneu Létourno pneus et mécanique de Québec, on suggère de vérifier la pression de l’air à tous les mois au plus tard. Dans un monde idéal, il est suggéré de faire cette vérification à chaque fois que vous allez faire le plein.

Conséquences : Pression trop élevé ou trop faible

En cas de pneu ayant trop d’air, vous allez constater que le pneu adhère beaucoup moins à la surface. De la route. C’est comme si le pneu rebondissait sur la chaussée. Ainsi, vous ressentirez un inconfort dans la conduite et vous éprouverez certains problèmes de stabilité.

Advenant le cas d’une pression trop faible, on observe un pneu qui s’écrase sur la surface. Une trop grande surface se retrouvant sur le sol, le pneu va s’user beaucoup plus rapidement. Il peut aussi arriver que le pneu surchauffe. Cela accentue les risques d’accidents. Un signe de manque d’air dans les pneus est qu’ils vont crisser lors des tournages.

Vérification de la pression des pneus

Le pneu ne doit pas avoir été chauffé par la conduite automobile quand on en vérifie la pression. Ainsi, il faut prendre la mesure avant de prendre la route ou 3 heures après. Le manomètre utilisé doit être d’une certaine qualité. La jauge du manomètre s’insère dans un mouvement de pression rapide et ferme. Vous pouvez ensuite en faire la lecture.

Quel choix faire : air comprimé ou azote ?

Il est maintenant possible de remplir le pneu avec de l’azote depuis plusieurs années maintenant. L’air qui se retrouve dans le pneu est conservé de manière plus stable à l’intérieur du pneu. En fait, cet air se compose de 79 % d’azote. On suggère d’utiliser l’azote aux gens qui couvent beaucoup de distance ou encore pour ceux qui négligent un peu plus la pression de leur pneu.

Tags: